La théorie du leadership (Kurt Lewin)

La théorie du leadership

Kurt Lewin
Source : wikipédia

Kurt Lewin (1947-1951) est aussi l’auteur d’une théorie du leadership.

Celle-ci sera reprise par la suite par ses élèves : Ronald Lippitt et Ralph White et publiées dans leur livre « Autocracy and Democracy ».

Il a émit l’hypothèse qu’il y aurait trois types de leadership.

Expérience

En 1944, il conduit une expérimentation sur des groupes d’enfants au sein d’un centre de loisirs.

Il constitue trois groupes :

  • participatif, dans lequel l’animateur facilite l’interaction entre les membres. Il occupe un rôle d’animateur (leadership démocratique) ;
  • un groupe « directif », dans lequel l’animateur donne des ordres qui ne peuvent être discutés. Il occupe un statut de chef (leadership autocratique) ;
  • laisser-faire, dans lequel l’animateur est en retrait et ne fait que surveiller sans intervenir dans le groupe (leadership permissif).

Effets

  1. Le leadership démocratique présente des résultats tout aussi satisfaisants que le leadership autoritaire, la satisfaction du premier étant supérieure à celle du second ;
  2. les relations amicales et chaleureuses qui se tissent entre les membres du groupe « démocratique » favorise l’auto-gestion même en l’absence de l’adulte ;
  3. le leadership permissif ne réussit ni dans la production, ni dans la satisfaction.

Synthèse

Styles de leadership

Démocratique

Autocratique

Laisser-faire

Stimule et encourage le dialogue entre les membres du groupe avant la prise de toute décision.

Décide seul des directives à suivre et les impose aux membres du groupe.

Accorde sans réserve la liberté aux membres du groupe de prendre les décisions.

Coordonne et régule les activités du groupe et n’intervient que pour orienter et stimuler l’efficacité du groupe

Détient seul la planification des activités  et fait des autres membres du groupe de simples exécutants qui exécutent tâche après tâche, sans toutefois savoir où ils vont.

Présente les ressources mises à la disposition du groupe ne fournit d’autre information que sur demande

Crée un environnement de travail serein en encourageant les membres du groupe à organiser les activités aussi bien qu’ils le peuvent, et à se mettre avec les membres du groupe de leur choix

Répartit les tâches et constitue souverainement les équipes.

Intervient le moins possible dans la prise des initiatives et dans la formulation des suggestions

Présente clairement les critères d’évaluation de l’efficacité du groupe, critères qui sont transparents et objectifs ; intervient dans le groupe comme une partie intégrante.

Garde secret les critères d’évaluation de l’efficacité du groupe ; intervient occasionnellement pour donner des leçons et montrer l’exemple à suivre.

N’évalue pas l’efficacité du groupe ; entretient des relations cordiales avec les membres du groupe et reste passif.

Source : revue.org

MOOC à suivre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *